Les biberons au bisphénol A seront bientôt des objets de collection. Le Sénat vient d'adopter un amendement visant à suspendre leur commercialisation en France. Une bonne nouvelle pour les mères soucieuses de la santé de leur bébé, même si les effets du bisphénol restent méconnus.

biberon_goulot_ordinaire_150_ml_3__3

Le biberon en verre de Green to grow, garantie sans bisphénol A.

Il y a quelques mois, tous les biberons en plastique transparent d'Adèle sont partis à la poubelle. Leur transparence trahissait la présence de Bisphénol A (BPA), une substance utilisée pour rendre le plastique clair comme de l'eau de roche. Ma réaction suivait la décision du Canada d'interdire la vente de biberons contenant du bisphénol A. La raison ? Cette molécule pourrait avoir un effet sur l'organisme des bébés. La France a tardé à s'aligner. Elle vient de le faire : la commission des affaires sociales du Sénat a adopté aujourd'hui un amendement visant à suspendre la commercialisation des biberons fabriqués à base de bisphénol A.

1250083469_biberon_verre_dodie

Regardez bien ces biberons.
Contenant du bisphénol A, ils  seront bientôt interdits à la vente en France.

Cette molécule ressemble comme deux gouttes d'eau à une hormone humaine qui agit notamment sur les organes sexuels et le cerveau. Lorsque le plastique est chauffé, elle migre dans le contenu - typiquement le lait du biberon. Avalée au fil des repas, elle pourrait avoir un effet sur l'enfant. Même à des doses infimes. Toutefois, les effets réels de cette molécule sont encore très méconnus. Certes, sur l'animal, ils ne sont pas jolis jolis (effets au niveau des organes sexuels et des capacités de reproduction). Mais l'homme n'est pas un rat, hein. Donc difficile d'extrapoler. De nombreuses études scientifiques sont en cours pour évaluer l'effet exact de cette molécule sur la santé.

L'incertitude règne donc. Du coup, certains industriels en ont profité pour continuer à vendre leurs biberons au BPA. Y compris dans les pharmacies (!?). C'est le cas de la marque Dodie qui d'un côté commercialise des biberons sans BPA et de l'autre des biberons avec, et ne s'en cache pas (ici). D'autres ont pris le parti de rayer le BPA de leurs produits. Ce qui a permis de faire émerger de nouvelles races de biberons, en plastique coloré ou en verre, enrobé d'un petit manchon en silicone histoire d'éviter qu'il ne se brise à la fin de chaque repas.